Pentax K-1 1.30 : mise à jour à faire

Vous le savez, j’ai pu emprun­ter un Pentax K-1 fin mai, pour mon joli voyage sur la Bal­tique¹. J’ai de bonnes rela­tions avec Pentax, chez qui j’achète mon maté­riel depuis 2007 et pour qui je bosse de temps en temps depuis que la presse pho­to ne me nour­rit plus ; du coup, ce K-1 est encore chez moi.

En consé­quence, je sur­veille ses mises à jour.

k-1_maj

Je l’ai reçu en ver­sion 1.00. La 1.10 avait ajou­té la pos­si­bi­li­té de contrô­ler l’appareil depuis Ligh­troom, ce qui n’intéresse que les gens qui uti­lisent Ligh­troom et qui veulent pho­to­gra­phier depuis l’ordinateur. La ver­sion 1.20 ajou­tait le sup­port du dia­phragme élec­tro­ma­gné­tique et les pro­fils de cor­rec­tions optiques du récent 55–300 mm ; celui-ci étant un objec­tif DA, pour reflex APS donc, cette com­pa­ti­bi­li­té n’était sans doute pas essen­tielle pour la plu­part des pos­ses­seurs de K-1, en tout cas pas au point de leur faire télé­char­ger et ins­tal­ler un nou­veau fichier.

Voi­ci donc pour­quoi le K-1 qui squatte mon sac à dos passe direc­te­ment de la ver­sion 1.00 à la 1.30 : c’est la pre­mière mise à jour impor­tante de l’appareil. Elle apporte deux nou­veau­tés notables.

Le soir en me tondant...
Le for­mat car­ré, j’y pense en me rasant.
  • Le reca­drage car­ré, qui s’ajoute donc au for­mat natif et au reca­drage APS. Très appré­cié des nos­tal­giques du 6×6, le for­mat car­ré peut être pra­tique en por­trait ou pour cer­tains sujets. Bien enten­du, il ne s’agit que d’un reca­drage de l’image d’origine à 4912 × 4912 px, ce qui intro­duit donc un coef­fi­cient de conver­sion de 1,3 pour le cal­cul de la focale équi­va­lente : un 28 mm “24×36” devient un 35 mm “car­ré”. Mais ça peut être pra­tique de visua­li­ser direc­te­ment ce for­mat — sur­tout que, cerise sur le gâteau, il est éga­le­ment indi­qué dans le viseur !
Une fonction qui devait avoir été prévue de longue date : le viseur du K-1 dispose du cadre pour le format carré…
Une fonc­tion qui devait avoir été pré­vue de longue date : le viseur du K-1 dis­pose du cadre pour le for­mat car­ré…
  • Le pre­mier rideau élec­tro­nique en visée sur écran. Ça ne sert pas tous les jours, mais si vous uti­li­sez l’écran pour cadrer, vous pou­vez ain­si évi­ter l’aller-retour de l’obturateur, ce qui réduit à la fois le bruit du déclen­che­ment et les vibra­tions pen­dant la prise de vue — et là, je vois les ama­teurs de pose longue dire “hal­le­lu­jah !” Le second rideau reste, lui, méca­nique : l’obturateur se ferme après la prise de vue, le temps de vider le cap­teur, et l’opération n’est donc pas tota­le­ment silen­cieuse, au contraire des der­niers α7 par exemple.

Plus anec­do­tiques, deux petites modi­fi­ca­tions au niveau du bra­cke­ting appa­raissent : il est pos­sible de désac­ti­ver le bra­cke­ting d’exposition depuis la troi­sième molette (c’est plus la cor­rec­tion d’une erreur de concep­tion qu’une nou­veau­té) et le bra­cke­ting de simu­la­tion de filtre passe-bas peut pas­ser direc­te­ment de “aucun” à “type 2” (fort), sans faire l’étape inter­mé­diaire.

Si vous n’utilisez jamais la visée sur écran et que le for­mat car­ré vous laisse froid, cette ver­sion ne vous inté­res­se­ra pas plus que les pré­cé­dentes.

Mais si vous faites par­tie des gens qui ont shoo­té au 6×6 à visée ver­ti­cale et pro­fi­té de la dis­cré­tion de l’obturateur cen­tral d’un Rol­lei­flex (ou d’un Yashi­ca…), cette fois, Pentax a réel­le­ment ajou­té des fonc­tions pour vous à son reflex-phare.

Pour télé­char­ger le firm­ware 1.30, c’est par là.

¹ Ne croyez pas Fli­ckr : toutes les pho­tos ont été faites au K-1, voi­ci pour­quoi il pense que c’était un K-3

Voir aussi :