Henri Cartier-Bresson

expo au Musée d’art moderne, jusqu’au 13 septembre 2009, ****

Le Musée d’art moderne de Paris expose une série de photos de Cartier-Bresson, retraçant une bonne part de l’œuvre du maître, des années 40 aux années 70. Il s’agit de grands tirages (environ 70 cm sur le grand côté) montés sur carton, accrochés un peu perdus dans des grandes murs clairs d’une salle gigantesque, sous un éclairage particulièrement uniforme.

Donc : rien à voir, sauf les photos ; et ça tombe bien, c’est pour ça qu’on y va. L’éclairage régulier et l’absence de verres permettent d’éviter les reflets parasites, entraînant des conditions d’observation idéales. La sélection de photos est sympa (basée sur un montage dirigé par Cartier-Bresson lui-même, d’ailleurs), avec quelques petits bijoux parfois agrémentés d’une anecdote les concernant — ainsi de celle présentée en illustration sur le site de la mairie, dont un témoin raconte comment elle fut prise.

C’est intéressant, agréable, bien présenté dans un cadre un peu austère qui contraste avec le côté « humaniste » (désolé Henri, mais avoue quand même que t’as quelques œuvres qui méritent ce qualificatif) et chaleureux des images. Bref, ça vaut le détour, c’est juste dommage que les photos soient interdites et qu’il faille débourser 7 € si on n’est pas journaliste (j’aime ce métier, vous pouvez pas savoir).