Quel avenir pour les bridges ?

Allez, je vais me per­mettre un peu de pub. Après tout, je suis chez moi, je fais ce que je veux.

Le site Focus Numé­rique a publié ce midi un article de réflexion sur le sujet : quel ave­nir pour les appa­reils pho­to “bridges” ?

Avec une intro­duc­tion un peu longue, des­ti­née à bien fixer les idées, sur ce qu’on appelle un bridge et pour­quoi que ça existe cet ani­mal-là.

Glo­ba­le­ment, je suis tout à fait d’accord avec ce que dit cet article, pour la bonne et simple rai­son que je l’ai écrit.

C’est par­ti d’une dis­cus­sion avec Renaud, le web­maistre de Focus Numé­rique, dans laquelle on s’interrogeait sur l’incurie de Fuji­film, qui pré­tend rem­pla­cer un appa­reil à l’ergonomie remar­quable pour un petit bridge et à la qua­li­té d’image assez excep­tion­nelle (le S6500fd, qui tirait pro­fit d’un Super­CCD 1/1,6″ de 6 Mpx) par un com­pact à gros zoom et cap­teur de merde clas­sique de 1/2,5″ et 8 Mpx (le S8000fd, dont le seul inté­rêt se résume à un zoom 18x).

Ça s’est éga­le­ment enri­chi de quelques dis­cus­sions pas­sion­nées sur le forum pho­to du site Les Numé­riques, dont Focus est par­te­naire, suite à la sor­tie du S8000fd et du FZ18 et à l’absence totale de com­mu­ni­ca­tion de Fuji ou de Pana sur d’éventuels suc­ces­seurs du S9600 et du FZ50.

Donc voi­là, bonne lec­ture.

Voir aussi :